samedi 4 janvier 2014

Charte Biplace

Le Club Parapentes de Sainte Victoire met à la disposition de ses adhérents deux ailes Biplaces (Niviuk Takoo et  Advance Bi Beta 2) totalement équipées (sellettes, secours, etc...).




L'utilisation des biplace est strictement réservée aux pilotes dûment qualifiés biplaceurs, à jour de leur cotisation, assurés biplace et licenciés FFVL au Club.

1 DESCRIPTIF DU MATÉRIEL


- NIVUK Takoo 39 : Ptv 110 / 190 kg homologué EN B.
NIVUK Takoo 42 : Ptv 130 / 220 kg homologué EN B.
- ADVANCE BiBéta 4 42 : Ptv 135 / 215 kg homologué EN C et LTF 1-2.
- Sellettes SUP'AIR Walibi air-bag, taille S et M/L homologation EN 1651 et LTF 35/03 pour le pilote.
- Sellettes SUP'AIR Minimax, homologation EN 1651 et LTF 35/03 pour le passager.
- Parachutes de secours SUP'AIR School Bi certification ACPUL, montés sur chacune des sellettes des pilotes, avec un système d'affalement André ROSE, homologué FSVL.
- Casques LAZER B Cool tailles XS/M et L/XL pour le passager, homologués EN 966 pour la pratique du Vol Libre.
Ce matériel est conforme aux normes en vigueur et ne doit pas être modifié par le pilote biplaceur.

Info sur le matériel: QVOQ onglet matériel

2 CONDITIONS D'UTILISATION

Le Comité Directeur du Club établit une liste des pilotes autorisés à utiliser ce biplace, elle se trouve en annexe.
Le Comité Directeur et le Président peuvent à tout moment ajouter ou supprimer des pilotes dans cette liste.

3 OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES

En ce qui concerne l'assurance du passager, le pilote peut :
- soit proposer une licence découverte incluant une assurance individuelle accident au passager. Des formulaires de licence découverte sont présents dans le sac du biplace et doivent être remplis lors du vol.
Cette proposition d’assurance aux pratiquants fait partie des obligations inscrites dans les statuts de la FFVL, son acceptation par le passager est facultative.
- soit, pour une garantie totale, souscrire auprès de la FFVL, à titre personnel, en complément de l'assurance Responsabilité Civile volant et biplace associatif, une Individuelle Accident pour le passager.
Pour rappel, le pilote biplaceur est totalement responsable envers son passager de ce qui pourrait lui arriver pendant le vol, décollage et atterrissage compris.
Il devra s'assurer que le Poids Total Volant embarqué soit compris dans la fourchette de référence de l'aile qu'il emprunte, en sachant que le comportement de la voile est différent selon qu'on se situe en bas ou en haut de cette fourchette.
Ces voiles sont destinées à effectuer des vols dans un cadre associatif, c’est-à-dire des vols non rémunérés.
Le biplace fédéral ne peut donner lieu à aucune rémunération du pilote.

Le pilote pourra  proposer une participation financière du passager  de l'ordre de 25€, celle-ci se ferait sous forme de don bénévole et spontané en soutien à l'association, et adressé directement et exclusivement à l'ordre du Club « Parapentes de Sainte Victoire ».

Cette somme servira intégralement à participer aux frais d'entretien et de révision du matériel biplace.

4 MODALITÉS D'UTILISATION DU MATÉRIEL

 Les biplaces club sont réservés:
-  aux  pilotes qui ont signé la convention, qualifiés et assurés biplace
- qui font faire des biplaces régulièrement à des tiers à la demande, ou pour les besoins du club.
-  Le béta 42 et le takoo 39 sont accessibles aux pilotes en formation QBI sous conditions que celui ci soit licencié au Club Parapentes de Sainte Victoire, assuré et à jour de sa cotisation.

Priorité:
- dans le cadre d'une Formation Biplace par un pilote « élève biplaceur » 
- pour faire voler des VIP

Le président arbitrera en cas de litige

Le pilote biplaceur est également responsable de la voile, de ses accessoires, de la tenue du carnet de vols et du carnet «  pack découverte » pendant toute la durée de l’emprunt.
Le carnet de vols, joint dans le sac du biplace, sera à remplir obligatoirement par le pilote, avant de rendre le matériel, même si le vol n’a pas eu lieu. Tous les champs devront être renseignés.

C’est au pilote biplaceur qu’incombe la démarche d'un contrôle visuel minutieux de l’état de la voile, avant et après son utilisation. Tout manquement à ce contrôle sous-entend l’acceptation de la responsabilité de l’emprunteur en cas de découverte ultérieure d’un problème matériel.
Toute détérioration sera réparée aux frais du pilote biplaceur selon un devis établi par un organisme compétent.
Dans le cas où la voile et ses accessoires (sellettes, casque, parachute de secours, sac de transport et les carnets) ne seraient pas réparables, ils seront remplacés par du matériel neuf, aux frais du pilote biplaceur responsable de la détérioration.

L’emprunteur s’engage en outre à ne prêter la voile à personne, pas même à un autre membre du club, même qualifié biplace et/ou présent sur la liste de pilotes autorisés, sauf autorisation expresse émanant d'un membre du Bureau du Club.

La demande d'emprunt se fait au plus tard la veille en utilisant la procédure de réservation avec YouMeThem.

L’emprunteur s’engage à ramener la voile le plus rapidement possible après utilisation.
Si sans accord avec les gestionnaires, le biplace est immobilisé plusieurs jours par le pilote, le contrevenant s’expose à sa radiation de la liste des pilotes autorisés.



5 ENTRETIEN ET RÉVISIONS

Un pliage caisson par caisson après le vol est fortement recommandé par le constructeur afin de garder sa forme au bord d'attaque et rendre ainsi l'action de décollage plus aisée.
Des révisions périodiques de la voile et de ses accessoires seront mises en place par le Bureau, en fonction des recommandations du constructeur et du nombre d'heures de vol effectuées.
Ces révisions seront prises en charge par le Club et seront réalisées par un organisme agréé.

Lu et approuvé par le pilote biplaceur

ANNEXE  Liste des biplaceurs ayant signé la charte

Pour signer la charte, remplissez le formulaire







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Informations Club