vendredi 3 janvier 2014

Aérologie de la Sainte Victoire et de Provence

D'une manière générale, on vole bien à la Sainte-Victoire quand le vent météo est faible et de préférence Sud-Ouest, dans des conditions anticycloniques où les thermiques prédominent.

Brise de mer


La montagne Sainte-Victoire est régulièrement soumise à un régime de brise de mer qui aborde le massif par l’Ouest dans la mi-journée. Son influence et son intensité varient selon les saisons mais rythme les vols au cours de la journée. Elle rentre particulièrement fort au printemps et en été (de mars à septembre) et peut rendre les vols assez turbulents et les atterrissages mouvementés. Il faudra donc décoller dans le secteur Pic des Mouches avant l’entrée de brise ou bien partir en cross vers le Nord-Est en profitant de l’arrivée du front de brise. La brise rencontre les massifs plus au Sud avant et les premiers cumulus qui bourgeonnent sur la Sainte-Baume sont bien souvent une indication que la brise arrive. Une demi-heure à une heure plus tard, les barbules et cumulus se forment à leur tour sur la Sainte-Victoire. Si l'instabilité est là, des rues de nuages vont se former dans la plaine vers Moustiers au fur et à mesure de la progression de cette brise. Cette brise permet à l’Ouest des vols magnifiques et plus paisibles quand les thermiques se sont calmés. Ces vols de fin de journée se feront tôt dans l’après-midi en hiver et parfois très tard en été.

Thermiques


A notre grand bonheur, c'est un des rares sites de vol en France où il est possible de trouver des thermiques toute au long de l'année. Même en hiver, suivant le contraste jour-nuit et l'instabilité, les thermiques peuvent être ponctuellement forts. En été, le mélange thermique + brise peut vite devenir atomique.

Mistral


Ce vent de Nord à Nord-Ouest est typique de Provence et rend tout vol dangereux sur la Sainte-Victoire car nos secteurs de vol sont complètement sous le vent. Le mistral est souvent fort et turbulent mais il arrive que l'on puisse voler dans la "queue" de mistral (quand celui-ci baisse en intensité avant de s'arrêter) sur des sites exposés en NNO comme la Sainte-Baume mais aussi La Cadière, Signes, Mazaugues ou le Taoumé.

Tramontane


Ce vent d'Ouest est souvent trop fort et le décollage du Pic des Mouches est déconseillé car le vent y est travers. On pourra néanmoins bien voler à l’Ouest si le vent n’est pas trop fort et si on est sûr qu'il n'y a pas de tendance Nord-Ouest au dessus des crêtes de Costes Chaudes.

Particularités aérologiques


Sainte-Victoire connaît des influences aérologiques différentes du fait de la longueur de la chaîne. Le Baou des Vespres situé au milieu marque une frontière entre l’Est et l’Ouest et son franchissement peut être parfois délicat en fonction des vents météo. Les conditions peuvent changer très vite au cours d’un même vol : bien surveiller les signes aérologiques (dérive des nuages, fumées, etc.). Le relief est minéral, haché et complexe : attention aux passages sous le vent et vigilance lorsqu’on est près du relief !

Vent d'Est


L'Est en général mais aussi le Sud-Est modéré sont défavorables au vol. Ces vents latéraux hachent les thermiques et rendent le vol très rodéo et désagréable. Et des rouleaux sont générés dans les parties sous le vent notamment après le décollage du Pic des Mouches. Il arrive néanmoins que si le vent de Sud-Est est léger, nous décollions du décollage du Gentil pour ensuite faire un beau vol local en s'appuyant sur la face Est du Baou des Vespres. A noter que de très beaux cross ont été réalisés avec une tendance Sud-Est en altitude qui permet d'aller s'appuyer sur le Lubéron. Nous préférons voler au Garlaban, Cap Sicié voire Saint-Geniez lorsqu'il y a une tendance Est faible.

Vent de Sud


Conditions rares mais idéales pour effectuer un aller-retour entre le Pic des Mouches et la Croix de Provence et si les thermiques sont au rendez-vous pour partir en cross vers le Nord. Ce vent nous permet d'utiliser les décos de l'Intermédiaire et de Guido. Le vent de Sud est bien souvent lié à l'approche d'un front ou d'une perturbation et il sera dans ce cas trop fort pour nous permettre de voler avec un  gros risque de se faire reculer derrière la crête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Informations Club