mercredi 19 septembre 2018

Qu'est ce qu'elle fout, la Old?

Oui, qu'est ce qu'elle fout?
Elle apprend qu'une certaine "Mushrum team" composée d'Amanites Phaloïdes" et non phalliques, nous demande de bien nous tenir!
Nous ne sommes nous jamais mal tenus un jour? (vous avez vu cette phrase? Bien malin qui saura la traduire en bon français... 2 négations valent une interrogation m'a t'on appris à l'Educ Nat...).
Ces accompagnateurs de MOYENNE montagne bichent parce qu'ils se sont baladés dans les alpages (Tête du Lauzarot 2264m)!

Allons, rétablissons la hiérarchie, et visionnons ce petit film des seigneurs paralpinistes partis faire l'Anéto point culminant des Pyrennées (3404m).
Il nous a fallu faire un bivouac vers 2700m tant la voie est longue et le refuge trop bas. C'est un tas de caillou sans véritable tracé, ce qui le rend pénible à monter alors qu'il n'y a que 1400m de dénivelé. Il vaut mieux le faire au printemps en raquettes quand il y a encore de la neige. Vous apercevrez en vol les restes de l'immense glacier d'origine qui a presque totalement disparu aujourd'hui. Si bien que le déco est presque plat et que jamais on a couru aussi longtemps (autre phrase que je laisse à votre sagacité) pour que la voile nous prenne. Il faut dire qu'on avait vent nul! Vous verrez aussi qu'on avait amené notre Freddy toujours aussi agacante à décoller mieux que nous et à voller plus haut....
On a bouffé les andouillettes à la maison: pas possible de faire du feu dans ce parc national.

https://youtu.be/GZliRA_RUo8

Abientobises

© Copyright 2014 - Tous droits réservés Pierre Teurnier

samedi 8 septembre 2018

Parapente 13 en 2018

Parapentes de Sainte Victoire est heureux d’organiser et accueillir Parapente 13 version 2018.

Les clubs de parapente du département sont invités, ainsi que le club du Cantal qui nous a accompagnés au cours de notre voyage club.


Déroulement de la journée:

Le rendez-vous est fixé à l’attero de Saint Ser le 15/09/2018 à 9h30.

Pour vous accueillir, un petit déjeuner café croissants sera offert avant le briefing.

Le vol du matin (cross ou non !) se fera depuis le Pic des Mouches, les sportifs monteront par le sud, et des navettes pour le col des Portes seront organisées pour les sportifs moins jeunes et les biplaces  (départ de Saint Ser à 10h30)

La récupération des pilotes sera assurée par des navettes dans un rayon de 20 km.

Prévoir votre pique-nique du midi à prendre ensemble au « Champ du Chinois » à 13h00. Pour ceux qui seront restés en vol local…

Le vol du soir se fera depuis le décollage de l’Escalette, avec un posé atterrissage de précision au « Champ du Chinois ». à  partir de 16h30.
La journée se terminera vers 19h00 par un apéro "pétanque" bien mérité et offert par le club.

Pour avoir une idée du nombre de participants, merci de remplir le Doodle suivant : https://doodle.com/poll/8v5g8bcrrc6gkgga

REPORT  LE DIMANCHE EN CAS DE MAUVAISE METEO LE SAMEDI !

vendredi 24 août 2018

La tête du Lauzarot


Encore une fois The Mushrooms Team a frappé.

Assoiffée de montée, elle s'est attaquée au Valgaudemar.

La Old Pig n'a qu'à bien se tenir ;  On arrive !

mercredi 15 août 2018

Vol au grand Morgon

Petite virée entre ados.

Alors que les vols du soir à l'ouest s'enchainent,  nous décidons d'élargir nos connaissances botaniques et plus particulièrement dans la famille des champignons.

Notre terrain de jeu était le site du Grand Morgon,



 Il ne fallut pas attendre longtemps pour tomber sur notre premier échantillon. Le coco fesse basalpin.


 Le problème était de connaitre sa toxicité; Uni par élan de groupe, nous nous décidâmes de goûter ce que nous offrait la nature. La nuit fut gaie et chaleureuse. Les frères siamois se sont mis à danser puis chanter jusqu'au lendemain ("Le chant du bûcheron...").


 Sur le chemin du retour, les effets persistait chez Maitre Minh qui ne désenchantait pas de cette découverte.


...Quant à Maitre Marc, l'épuisement d'une nuit lui rappelant son jeune temps, eut raison de lui.


Version officielle :



samedi 28 juillet 2018

La Old fait le Brec... du Chambeyron

15 ans après la première fois par la voie normale avec Marc, Jean-Marc, Simon, Pierre, on se le refait par le Couloir Bujon.
Le Brec (3389m) est comme une molaire.




 Ici, vu du refuge le soir:



Il est raide à monter mais le sommet est vaste et légèrement en pente, avec, cerise, un bon névé pour étaler et un minuscule vent de face. Déco école mais juste après, d'un coup, près de 800m de gaz sous les pieds et finesse 2: de quoi aller musarder sur les montagnes à côté. Un des plus beaux vols des Alpes. Frisson garanti à la montée et en vol!!! J'ai même pas eu le courage de sortir l'appareil à photo!
Le film :
https://youtu.be/IJE9XWiOZKo

La Old

samedi 14 juillet 2018

Voyage Club Cantal

                                                      


 L’idée est venue de Phiphi  qui a de sérieuses références  là-bas… des amis, des collines herbeuses et tendres pour décoller, des atterros de rêve dans des prairies immenses , des vaches somptueuses , de la gentiane  et une gastronomie , je vous dis que ça!
En plus, c’est pas loin…. une grosse demi-journée de voiture… enfin  quand on se perd pas dans les cours de fermes  suite aux humeurs du GPS…

La suite ici : https://parapentesaintevictoire.blogspot.com/2018/07/voyage-club-dans-le-cantal.html

Voyage Club dans le Cantal

                                                       


 L’idée est venue de Phiphi  qui a de sérieuses références  là-bas… des amis, des collines herbeuses et tendres pour décoller, des atterros de rêve dans des prairies immenses , des vaches somptueuses , de la gentiane  et une gastronomie , je vous dis que ça!
En plus, c’est pas loin…. une grosse demi-journée de voiture… enfin  quand on se perd pas dans les cours de fermes  suite aux humeurs du GPS…
Le Cantal, ça vous a un goût de vacances d’enfance avec les fleurs, les vaches,  et cette merveilleuse odeur de lisier le soir au coucher du soleil, pas beaucoup d’habitants, c’est reposant, quasiment pas de réseau ni d’internet … Et puis c’est vraiment très joli, ces volcans verts et endormis, ces petites villes médiévales …Bon  je referme le dépliant touristique.


On y est allé surtout  pour voler, découvrir des sites grâce  à Pascal le pote pompier  de Phiphi qui connaît tous les  spots où  il faut être en fonction des conditions aérologiques ( changeantes) du jour … Et aussi  pour le plaisir d’être ensemble et de bien s’amuser. Nous étions 6  mais Antoine qui habite maintenant  Clermont  nous a rejoint sur deux jours…  


La météo était prévue exécrable mais  au final ça s’est bien arrangé puisqu’on a pu voler tous les jours sauf le jeudi à cause des orages. 
Le premier soir  quasiment au coucher du soleil, vol mémorable sur une pente sud-ouest du Puy Mary ( dans les 1800m)… Après un petit  soaring sympa dans les derniers rayons, il est temps d’aller poser …Pendant que RV et Franck choisissent l’intermédiaire, les autres continuent pour faire durer le vol vers une prairie qui n’est que pente et bosses, mais bon l’herbe pardonne bien!
La récup à la nuit tombante est un peu folklorique  car on s’est trompé de route… Mais en marchant un peu on arrive à se retrouver vers 10h du soir.
 Le lendemain on volera du côté ouest de la Tourte  après une attente assez longue dans les gentianes car c’est pas vraiment établi. Mais un beau vol tout de même avec les nuages qui commencent à bien grossir, un vol qui nous mène dans une vallée perdue sur une route où personne ne passe jamais… Seul un tracteur en sens inverse et sur le tee-shirt du paysan en  belles lettres : » atterrissage interdit »!.. On arrive affamés au Col du Puy Mary vers 15h   mais la truffade et la bière artisanale nous consolent d’un long crapahut.
Le soir ce sera Chabraire  ,au-dessus du Claux  pour un vol tout doux en restit…
Après on se refera Chabraire … jolie crête  qui s’étend au-dessus d’une longue vallée, que de l’herbe et des décos à pleurer de bonne heure…Dont un vol du soir somptueux qui nous monte très haut au-dessus des crêtes et de la vallée, ça tient partout…ça repose au déco et ça repart!
On essaiera aussi un matin le merveilleux déco sud de Puy Mary… Belle balade   entre le sommet et le bout de vallée vers Mandailles, C’est Antoine qui ira le plus loin. Déjeuner à l’auberge du  Bout du Monde ( si,si…) vraiment super bon avec produits locaux  délicieux!
Après on avait prévu via ferrata et baignade mais finalement ce sera sieste (  la truffade et la chaleur obligent ) et visite d’ Aurillac. Le ciel est noir et  Franck et moi achetons des parapluies ( spécialité locale)
Une journée de gris et de pluie pour visiter Salers ( incontournable et superbe) et faire le plein de produits indispensables ( fromage, absinthe, couteau et autre boîtes à Meuuh)
Pour la dernière journée, je m’offre le Plomb du Cantal en solo pendant que les potes font  deux descentes d’enfer en VTT ( quand j’ai vu leur costume de Mad Max j’ai eu peur)…



J’arrive à ne pas faire vraiment un plomb ( comme j’aurais dû) mais les conditions sont un peu bizarres surtout en vallée où on est bien contré. Les garçons m’ayant aperçue se dépêchent  de panser leurs blessures ( y'a eu de la chute) et se précipitent dans la dernière benne pour se faire  aussi leur Plomb du soir. Ouf on l’a fait juste pendant que la France batte l’ Uruguay!
Merci à Phiphi pour tout, la bouffe, les réservations, les chansons le matin, les parties de Tarot et de Time’s up etc… merci à  Pascal pour les vols et le choix des sites et à tous pour leur bonne humeur…
En résumé, le Cantal c’est doux, c’est cool, il y'a plein de choses à faire et les paysages sont magnifiques. Et puis il y'a les vaches, elles sont très belles les Salers avec leur  robe marron et leurs grandes cornes, d’ailleurs Francky en est tombé amoureux. Fouchtra!



Informations Club