mercredi 10 février 2016

Asparagus Ficus Siciéa


La vidéo « Sicié ventilé » est l'exemple parfait de ce qui se passe quand on sort de leur contexte originel des phrases ou des images. On peut leur faire dire ce qu'on veut … c'est à dire n'importe quoi !

C'est comme cela qu'on peut manipuler des foules, et livrer à la vindicte populaire un individu digne et respectable.

Oui, mÔssieur Bams, vous me traînez dans la boue, vous salissez mon honneur, vous jetez sur moi l'opprobre, vous corrompez idéologiquement les générations à venir, mais moi, tel Saul qui devint Saint Paul suite à une fulgurante apparition divine (cf Emmanuel CARRÈRE «  Le Royaume »), moi donc, fidèle à la Sainte Durite de Manosque (1), moi donc disais-je, JE rétablirai la Vérité, la Vraie, l'Unique, la Seule…

Ainsi, chers lecteurs, la voici argumentée de façon scientifique et imparable.

Or donc, en ce samedi, alors que mes pleutres de compères étaient venus pour se gaver de vol après une longue période d'abstinence, moi seul poursuivais un but scientifique, mon Graal : la quête de l' Asparagus Ficus - latin littéraire- , qui a donné Asperga Figua en bas latin, puis en français actuel « l'Asperge Figue ».

Et oui, et oui, le saviez vous ?
C'est une variété provençale d'asperge sauvage, d'une extrême rareté (trois ou quatre spécimens pas plus), une sorte de croisement génétique hybride avec la figue, d'une grande saveur, et qui pousse dans d'impénétrables fourrés, d'où la difficulté de la repérer du sol, d'où l'intérêt du parapente pour sa cueillette …

Or donc, je m'apprêtais à poser, lorsque soudain je l'entrevis.
En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, je combine alors trois manœuvres subtiles :
- Primo, je me décale dans le rouleau derrière le déco,
- Secundo je profite d'un fort gradient idéal à souhait pour augmenter mon taux de chute,
- Tertio, pour plus de rapidité et de précision, j'y mets un zeste de décrochage, mains sous les fesses.

Enchaînement rapide de trois manœuvres parfaitement maîtrisées, comme vous avez pu le constater sur cette vidéo, et là, comme je l'avais décidé, je tombe pile poil sur l'Asparagus Ficus Siciéa …

Je vous sens dubitatifs et sceptiques, et pourtant voici quelques clichés révélateurs supprimés de la vidéo, et pour cause !
Dans un inextricable fouillis de kékés, on ne la distingue pas, c'est tout à fait normal !

En écartant doucement les herbes elle apparaît toute discrète, et la voilà ...

Miam miam, quelle exquise dégustation ...
Vous remarquerez aussi cette autre variété appelée Burnas platas, allez savoir pourquoi ???
Bon, alors là, j'en entends déjà certains crier au scandale et à la mystification scientifique, et pourtant les images parlent d'elles même, les mettez vous en doute ???
Vous allez alors me demander à raison : « Mais d'où te vient donc cette passion pour la recherche de cette espèce rare et en voie de disparition, hein ?
Et bien croyez moi si vous voulez, mais c'est le Bams himself, qui me l'a communiquée, oui, celui là même qui aujourd'hui se rit de moi, la preuve là aussi en images.
A l'époque il était à la recherche d'un champignon très très rare :
l'Anamitus Phallus Glandus Erectus (c'est le nom savant en latin, je sais pas trop ce que ça peut donner en français courant ...) dont voici un exemplaire (2).
Les puristes de la langue française, amis de la poésie et des Belles Lettres me diront : « Encore eût il fallu que nous le sussions » .
Et oui en effet, il eût fallu que vous le sussiez ( si si, ça existe bien, c'est du subjonctif imparfait), mais bon, on peut aussi dire que vous le sachiez (subjonctif présent), mais sachiez, ça sonne mal, ça fait un peu vulgaire comme sonorité, surtout dans un article hautement scientifique et sérieux comme celui ci ...
Voilà donc mon mentor en pleine quête ici à l'Espigoulier

 puis au Garlaban

 quelle classe, quelle prestance...
Fin de la démonstration et conclusion.
 
Dire que ce même homme me reproche aujourd'hui ce qu'il faisait hier, quelle ingratitude, quel manque de reconnaissance !!!
Vidéo qui en dit long sur le personnage, incarnation même de la méchanceté gratuite
video
 

Voila cher lecteur, j'espère que votre opinion est faite et que désormais vous vous méfierez de ce genre d'affabulateur.

PS : (1) pour la référence à la Sainte Durite de Manosque seuls les initiés comprendront.
(2)d'où le surnom de Caïus Percutanus donné au Bams
Re PS : alors mÔssieur Javos, le grand botaniste, comme ça, y' a pas d'asperges sauvages en Provence en février, hein ???

8 commentaires:

  1. Face à de tels argument je ne peux que m'incliner... pas trop cela pourrai devenir dangereux...
    Maintenant que me violà retourné, pardon voilà (maudite dyslexie) que je regarde le Bams d'un oeil neuf.

    RépondreSupprimer
  2. Respect à MÔnssieur le Bauju,

    J’avoue ma faute d’avoir pensé à première vue au plus probable : une vulgaire faute de pilotage qui amorce un départ en vrille lors d’une approche tout aussi vulgairement construite...

    Alors qu’en réalité, il s’agissait de la consécration d’un botaniste parapentiste mettant en œuvre, devant mes yeux, sa double excellence en science et en maitrise du vol libre. Comment aurais-je pu imaginer que tant de savoir et de maitrise puisse entrer…dans un si petit corps ?

    Le jeu de monsieur Bams est depuis tout à fait limpide. Me voilà arrivé à Sicié que tout de suite cette personne me soudoie : « Non, ne t’embête pas à utiliser une des mini-voiles que Bauju t’a (aimablement) ramené, utilise plutôt la mienne, moi je te fais entièrement confiance…tiens je te prête même ma radio… »… Comment voulez-vous que je ne crois en ce Bams qui me semblait sincère lorsque j’ai vu le Bauju s’enfoncer dans les kéké comme un doigt s’enfoncerait dans de la crème anglaise !

    Il est clair que cet article est criant de vérité ! Le raisonnement scientifique et les preuves en images sont irréprochables, sans doute tout autant que l’approche et le pilotage de MÔnsieur Bauju ce samedi. D’ailleurs qui aurait pu croire qu’un blog d’un petit club de parapente de Provence pourrait un jour s’élever à un tel niveau scientifique ?

    Il se trouve que des bruits courent, dans les milieux concernés, selon lesquels les reviewers de la revue célèbre Nature s’intéresseraient à notre club, pas tant pour cette si belle Asperga Figua - que les botanistes prévoient de renommer l’ Asperge du Bauju - mais surtout pour cette curiosité scientifique du spécimen Bauju.

    En attendant que l’avenir nous en dise plus à ce sujet, Bauju ne t’étonne pas si au printemps prochain tout le monde te demande de montrer ton asperge…

    RépondreSupprimer
  3. Bien d'accord avec Thomas! Vive le Bauju !
    Quand à Bams... je suis déçu , mais déçu... un ami de trente ans dans lequel javais fourré toute ma confiance... me voila engluée dans un doute affreux... je savais l'homme complexe et rusé mais pas au point de monter un tel stratagème... est dans quel bute obscure... bien des questions restent en suspens...

    RépondreSupprimer
  4. Javos t'as fourré quoi et où ?
    Encore une histoire d'asperge ?
    Pi'Air

    RépondreSupprimer
  5. Messieurs , je suis assez écœuré par cette hypocrisie ambiante ,je pensais naïvement que Mr Bonaccorsi ( littéralement ''le bon Corse'' ) n'était pas homme a poignarder entre les omoplates , je prépare dés a présent ma défense , un dossier de représailles agrémenté de missilles sol/sol et pourquoi pas des sol/air tombera prochainement .
    Nul ne sera épargné ...que les Javos ou autres félons alpins commencent a serrer les fesses .
    Bien évidemment, il va de soi que je ne vous salue pas .Messieurs...

    RépondreSupprimer
  6. Mais c'est que le cueilleur d'Anamitus Phallus Glandus Erectus nous ferait des menaces ...
    Oyez oyez braves gens et craignez son courroux ...

    RépondreSupprimer
  7. Oui: les fourrés dans lesquels on trouve les fameuses asperges...
    A propos du Malin, Jean Paul 2 disait " n'ayez pas peur" ; moi je crains déguin !
    Solidarnok ! tous derrière le Bauju: l'homme à l'asperge figue!
    RV

    RépondreSupprimer
  8. les temps sont troubles...la demagogie est reine...les camps se forment et se resserent...mais n'oublions pas qu il eu existé une PAX ... l'espoir ,si tenu soit il existe tout de meme !!! Allez un peu de bonne volonté : regardez vers d'autres horizons et laissez les dossiers enterés . Un petit cross pour tous et tous pour un... soyez patient...vous ne sentez pas??? Ca arrive!!!!

    RépondreSupprimer

Informations Club