dimanche 4 octobre 2020

Mais qu’est-ce qu’elle fout, la Old ?


Oui, qu'est-ce qu'elle fout?

Et bien elle vous prouve que les Oldards ne sont pas des pleutres, des craintifs, des inquiets, des poltrons, des pusillanimes, des timorés, des couilles molles, des lâches, des timides, des trouillards, des froussards, des foireux, des péteux, des couards! !!

Et bien justement, c'est là où je voulais en venir après cet inventaire à la Prévert: ils vont tous s'affronter au Pic de Couard (1988m). Icelui se tient majestueusement un peu après Digne, sur la route de La Javie, au-dessus d'un petit hameau charmant de bout de route du nom d'Archail. Le voilà:


Où la place du village avec son lavoir avec sa source répond au doux nom de Place des Bisous!



On est toute une bande puisque les Mushrooms nous accompagnent, nous la Old canal historique. On est 13 en tout. Heureusement, à table nous serons rejoints par des natifs.

Mais d'abord il faut monter: 1225m d'un beau et bon sentier à travers la forêt, 


puis, avant d'arriver au collu, un passage plus minéral.

 Au Pas d'Archail, nous retrouvons les chasseurs, et le berger avec quelques moutons. Le gros du troupeau (plus de 1000 bêtes) est déjà redescendu en vallée.

Encore 400m de grimpette tranquille et on arrive au sommet. Un déco de rêve en Sud, face au Cheval Blanc, au-dessus des alpages alors qu'en Nord c'est raide-raide.



Vous le voyez sur le film, on zérote dans un paysage d'automne splendide. 1300m de vol, mais on a hâte de se gaver du bon manger et on va atterrir. Le fichier de la video du film de Pascal est trop gros pour l'importer ci-dessous, on vous à mis le lien:

https://youtu.be/Pj3ZCVP0XKE

A l'attéro, petit miracle, nous retrouvons les gentes dames qui nous avaient accueillis le matin: pas moins que la mairesse et sa maman adjointe d'Archail. Elles sont allées nous installer la biroute sur le champ de l'attéro, elles étaient là pour nous y accueillir et assister au spectacle. Et même, elles nous invitent et sortent les tables de la mairie pour manger Place des Bisous.



On sort l'artillerie lourde: charcut, frites, sauces, salades de nouilles, jaune, jaja en litrons, en cubis, en bonbonnes, en jéroboams. On n'est plus 13 à table! 

Ces dames nous racontent par le menu leurs problèmes d'élues de petits villages noyés dans les regroupements de communes: ici, la réfection de la magnifique chapelle du village, et avec écharpe tricolore et tout!



Ça, c'est le marche et vole et bouffe qu'on aime. Au plus près du relief et des gens qui y vivent!

A +. La Old 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Informations Club